[Avis] Chanson douce de Leïla SLIMANI

“Chanson Douce” est un livre qui est depuis quelques temps dans ma PAL, par les retours que j’avais entendu par les booktubeuses et aussi parce que c’était le prix Goncourt 2016. J’ai décidé de le lire car une collègue l’avait commencé et en était totalement chamboulée.

RESUME

chanson douce leila slimani

Chanson Douce, c’est l’histoire de Myriam, parisienne et mère de deux enfants, qui décide de reprendre le travail après s’être occupée de ses deux enfants. Elle fait rentrer dans leur vie, Louise, LA nourrice parfaite, qui en plus de s’occuper merveilleuse bien des enfants, fait le ménage, la cuisine et installe un vrai cocon de douceur et de fraîcheur chez Myriam et Paul.
Sauf qu’un drame survient… et ce dès la première phrase du livre … !

AVIS

Quelle entrée en vigueur !
Leïla Slimani nous pose le décor dès le départ, pas de fioriture. Le livre est écrit de manière à refaire toute l’histoire de cette famille, du casting des nounous jusqu’au jour du drame, afin de comprendre comment la situation a pu en arriver là.
Y a-t-il eu des signes avant coureur qui auraient permis aux parents de se poser des questions sur le comportement de Louise avant qu’elle ne commette l’irréparable ?
Son geste était-il prémédité ? D’autres personnes de leur entourage s’étaient-ils aperçues de quelque chose ?

Le dénouement n’est pas vraiment expliqué dans le livre … l’auteure veut surtout nous montrer la psychologie étrange de la nounou et l’ignorance des employeurs qui malgré les comportements inquiétants de celle-ci, préfèrent profiter du confort que cette nounou leur offre en s’occupant de tout plutôt que de réaliser qu’effectivement elle pourrait être dangereuse et s’en séparer avant que la situation dégénère.
Certains passages font vraiment froid dans le dos comme lorsque Myriam retrouve sur sa table de cuisine une carcasse de poulet complètement nettoyée au liquide vaisselle. Elle apprend par sa fille que Louise a appris aux enfants à ne pas gâcher la nourriture, et cela suite à une remarque de Myriam …

D’autres moments, connu que du lecteur, sont réellement malaisants, comme lorsqu’elle joue à cache cache avec les enfants, qu’au bout de plusieurs minutes ils se mettent à s’inquiéter de la disparition de la nounou et à pleurer à sanglot, et pourtant Louise ne réagit pas du tout et les laisse être pris de sanglot, limite à en ressentir du plaisir.

Le scénario m’a vraiment emballé, la situation paraît tellement réelle que je ne savais plus si c’était un roman ou un fait divers. En revanche, il n’y a pas vraiment de détail sur le pourquoi du comment, le livre nous laisse avec beaucoup de zone d’ombre. Si j’avais été maman, je pense que j’aurais vécu cette lecture tout autrement et peut-être apprécié de rester avec ces zones d’ombre.

Si je devais noter ce livre, je lui donnerai 3 / 5

Et vous l’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *